En panne ?

Les poétiques et bucoliques

En manque d'inspiration ?

« Poissons d'or | Accueil | Un peu de ceci, un peu de cela... »

mercredi 28 novembre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

L'amie de Lilah

Absolument magnifique... J'adore...
Bravo! Continue sur cette lancée.
Bisous

petite soeur

hello,

belle journée chez nous, beaucoup de soleil mais très froid.
poissons d'or très réussi. J'ose une petite remarque : le genou droit... un peu bizarre,non ? question d'une néophyte !
A part ça, effectivement, chez nous, la jeunesse n'a pas la frite. John va à l'enterrement de son copain demain. Les cours d'aujourd'hui ont été annulés à l'école, et ils ont beaucoup parlé avec les profs et ont été boire un verre.
bref, la vie n'est pas toujours drôle, mais il se passe des choses tellement graves que nous n'avons pas le droit de nous morfondre sur nos "petits" problèmes.
Bonne soirée et bon moral à toutes. La vie est quand même belle, et il faut profiter de tous les petits plaisirs qu'elle nous procure.

Léonor

Merci à vous deux pour vos petits mots. Comme tu le dis bien, ainsi va la vie ! Des jous avec, des jours sans. Joie et peine se côtoient, à nous de trouver l'équilibre. L'art est un moyen d'exprimer nos émotions, c'est ce qui me fait du bien.
Pour le genou, chacun essaie de faire de son mieux... et ce n'est jamais parfait ! J'ai essayé de faire de mon mieux, là aussi, en observant mon modèle et en essayant de reproduire les ombres et les lumières, parce que tout est là, en peinture: ombres et lumières... comme dans la vie: joies et tristesses...
Bises à vous deux !

Loulette

très chouette tableau... j'aime particulièrement le tissus qui habille la dame.... et je trouve que tu lui as donné une personnalité particulière. Bravo

Léonor

Merci, Loulette. J'espère que tu vas bien ?
Bisous et bonne nuit.

Pat

Bravo!j'aime beaucoup les couleurs. Et particulièrement les poissons que je trouve un peu magique.
Pour ta jument, tu as le droit de pleurer sa mort. Je ne comprends pas bien qu'on se retienne de pleurer parce que d'autres ont perdu des enfants ou des parents. J'ai dû faire euthanasier une de mes chiennes il y a 15 jours et je la pleure encore. Elle faisait partie de ma vie de manière étroite. Nier mon chagrin ce serait nier tout l'amour qu'elle m'a donné sans contrepartie. Voilà pour moi les comparaisons dans ce domaine n'ont pas lieu d'être, et perdre ma chienne n'a pas été un "petit problème" dans ma vie sous prétexte que j'ai aussi perdu des êtres chers ou que d'autres en perdent. Et à ce moment là il n'y a rien eu de plus grave pour moi et je le revendique. Je revendique le droit de pleurer les êtres (humains ou pas) que j'ai aimé, de les pleurer de manière obscène et pas politiquement correcte au regard de ce qui se passe dans le monde au moment même où nous parlons. J'ai le droit d'avoir du chagrin sans avoir de compte à rendre au reste de la planète.
Bises!

Léonor

Hello Pat ! Je suis d'accord avec toi, sur le principe. Mais il faut bien se garder de généraliser les principes !
Là, par exemple, je suis triste de la perte de ma jument alors que mon neveu a un copain qui s'est tué en voiture... tu vois, pour un jeune qui découvre ce que c'est que la mort, brutale, d'un proche, c'est un gros choc et un gros chagrin. Alors, je voulais dans ma note, lui faire comprendre que je pense à lui et à la famille de son copain.
Bisous à toi et bonne semaine.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Compteur

  • Compteur

avril 2013

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Blog powered by Typepad